L’impression 3D

L’impression 3D s’ouvre enfin au grand public et aux vues des multiples possibilités qu’elle promet, on comprend mieux pourquoi les industriels voulaient se la garder pour eux tout seul…car elle offre la possibilité de produire différemment et donc de consommer différemment. De la simple coque de téléphone aux prothèses médicales, le champ d’application est extrêmement large.

Comment ça marche

En plus de l’imprimante évidemment, il faut disposer d’un fichier informatique indiquant les coordonnées en trois dimensions de l’objet que l’on veut produire. Et là, tout le monde se dit: «Bon pas la peine d’aller plus loin, rien que ça c’est déjà un problème!» 

Et bien non!

De nombreux sites vous proposent de télécharger des fichiers qui vous permettront de réaliser les objets. Vous voulez un objet rigolo, décoratif, pas de soucis. Vous cherchez plutôt un objet pratique? Il n’y a qu’à demander. Certains industriels vous proposent même de fichiers modélisant les pièces détachées de leurs appareils électroménagers pour que vous puissiez les réparer. Enfin il existe une technique très pratique pour créer ces fichiers: le scanner 3D. Il s’agit d’un appareil que vous promenez autour de l’objet que vous voulez reproduire et hop c’est dans la boite, votre fichier est créé automatiquement.

Bref cette première étape ne doit pas être un frein puisque de nombreux moyens existent pour franchir le pas.

Une fois que votre fichier est prêt, vous aller imprimer votre objet, et c’est là que la magie opère: une buse va chauffer un filament de matière qu’elle va déposer progressivement en fonction des coordonnées fournies par le fichier et ainsi créer votre objet.

C’est une technique dite additive puisqu’elle superpose des couches de matières pour créer l’objet. De ce fait elle permet par exemple de créer un volume à l’intérieur d’un autre volume (créer une sphère à l’intérieur d’un cube) ou des pièces imbriquées qui seront directement liées entre elles.

La matière première

Là aussi les possibilités sont énormes. Les matières premières se présentent sous forme d’un filament, de poudre ou de résine. Elles peuvent être en plastique, en bois, en métaux.

Notre imprimante utilise différents types de matériaux plastique de couleurs, ainsi que des filaments à particules de bois ou de métal. Nous pouvons également changer l’épaisseur de la buse afin de modifier la quantité de matière déposée à chaque passage (ce qui influe sur la finesse d’exécution) pour fabriquer les objets.

A vous de jouer maintenant



© 2016: La CabAnne des Créateurs, All Rights Reserved | Innovation Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress